20

Je conçois tout à fait le besoin de Dieu. Les athées mettent de l'Ordre et du Sens grâce à d'autres choses, à l'Art par exemple. Mais en fait s'il faut comparer Dieu à l'un des trois A, c'est ni à l'Art ni à l'Amour que cela me semble le plus juste. Bah oui parce que l'Amour normalement c'est toujours un peu fiévreux et inquiet, on a peur que l'Être Aimé ne nous aime plus et du coup on fait tout pour lui prouver sans cesse notre Amour. Alors que la croyance sereine en Dieu c'est comme une Amitié Suprême j'ai l'impression, c'est de l'acquis immatériel et auto-satisfait. Tant que ça met pas le pistolet sous la tempe des non-croyants moi ça me dérange pas, chacun compense comme il veut ses peurs et ses faiblesses.

21